Les différents types de packaging

packaging

Le packaging est le terme anglais utilisé pour désigner l’emballage extérieur d’un produit. Sa création a pour but de passer un message commercial spécifique. Il ne s’agit donc pas d’une simple enveloppe où sont déposés les objets mais plutôt de l’élément clé sur lequel repose l’identité même de la marque. Celui-ci est également essentiel pour permettre aux consommateurs d’obtenir les détails concernant le produit en question. Quels sont les différents types de packaging ?

L’emballage primaire

En général, il existe trois types d’emballages sur le marché. Le premier concerne l’emballage primaire. Il s’agit de tous les packagings qui entrent en contact direct avec le produit. C’est notamment le cas d’un paquet de chips. Le sac plastique transparent laisse directement apercevoir le produit contenu dans le sac. Lorsque vous l’ouvrez, vous pouvez immédiatement vous servir. Il en est de même pour les cannettes de bière. Dans certains cas ce type d’emballage peut être retiré dans sa totalité, à l’exemple des hamburgers. Pour les consommer, il vous suffit d’ouvrir le carton et de prendre ce qui se trouve dedans. Dans d’autres cas, il reste intact, entre autres pour les bouteilles de vin. Il faut noter que l’élaboration de ce type d’emballage nécessite des techniques spécifiques. Elle requiert le plus souvent les compétences d’un conditionneur expert. Celles-ci sont indispensables pour éviter notamment les échanges de substances entre l’emballage et le produit qu’il contient. Si ce point n’est pas pris au sérieux, les substances peuvent non seulement dégrader le produit en question mais aussi mettre en danger la santé des consommateurs. Pour mieux comprendre le processus de fabrication, vous pouvez vous adresser à un fournisseur d’emballage plastique et voir le site de la société.

L’emballage secondaire

Le second type de packaging est l’emballage secondaire. Celui-ci permet de regrouper différents produits de manière à concevoir un lot. Il peut notamment s’agir d’une boîte en carton dans lequel se trouve une dizaine de canettes de jus. Le but est d’optimiser les ventes d’un produit en incitant les acheteurs à prendre en une seule fois plusieurs unités de ce dernier. Il peut également s’agir d’un multi pack dans lequel se trouvent plusieurs paquets de chocolats ou de biscuits. Le but est toujours le même : vendre au maximum. En général donc, ce type d’emballage couvre l’emballage primaire. Il offre une protection supplémentaire aux produits, ceci afin de conserver au mieux l’intégrité de l’emballage primaire. Dans la plupart des cas, cette deuxième constitue tout un ensemble de composantes, entre autres du sac plastique, de l’enveloppe bulle, du sac en papier ou encore de l’emballage isotherme. Cela dépend des caractéristiques du produit à vendre.

L’emballage tertiaire

Le dernier type de packaging est l’emballage tertiaire. Celui-ci est le plus souvent appelé emballage de manutention ou de transport. Cela signifie qu’il sert à regrouper de grandes quantités de produis dans un seul emballage. On l’utilise principalement pour transporter des charges volumineuses ou/et lourdes. Le but est de sécuriser au maximum la livraison des produits et s’assurer donc qu’ils restent intacts. Les emballages tertiaires peuvent être en bois ou en carton. Dans la plupart des cas cependant, les boites de carton utilisées par la suite en carton de déménagement sont regroupées dans des palettes recouvertes de pellicules étirables. Il s’agit ici d’emballage secondaire contenu dans de l’emballage tertiaire. Pour en apprendre davantage sur le sujet, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un fabricant d’emballage. Qui plus est, outre les différents types de packaging, il faut prendre en compte les différentes personnalisations. Pour séduire le consommateur, il ne suffit pas d’emballer l’article dans un sac en papier recycler. Il faut étudier son aspect, le message à inscrire dessus mais aussi sa qualité. Un bon packaging est un emballage à la fois durable et pertinent.

Comment choisir la bonne machine d’emballage ?
Qu’ est ce qu’une petite nacelle et comment la choisir pour réaliser vos travaux ?