Les différents éléments de conditionnement des médicaments

conditionnement de médicament

Un élément primordial de l’industrie pharmaceutique, le conditionnement joue un rôle majeur dans la conservation des médicaments. Composante essentielle du médicament lui-même, il assure non seulement la manutention du produit, mais également sa qualité tout en garantissant au patient la sécurité relative à son utilisation. Mais qu’est-ce que le conditionnement de médicaments ? Pourquoi est-ce si important ? On vous dit tout sur le sujet !

Qu’est-ce que le conditionnement de médicaments ?

De manière générale, le conditionnement de médicament est l’ensemble des articles qui entourent la forme pharmaceutique du médicament depuis sa fabrication jusqu’à son usage.

Actuellement, il existe 3 types de conditionnement de médicament, à savoir :

  • Le conditionnement primaire

Il s’agit de l’élément qui est directement en contact avec le médicament. Il joue ainsi le rôle de contenant de la forme pharmaceutique et en assure la sécurité en garantissant l’intégrité des vertus thérapeutiques du médicament.

Exemples : blisters, flacons, ampoules

  • Le conditionnement secondaire

Le conditionnement secondaire s’agit plutôt d’un contenant dans lequel les contenants primaires vont être introduits. Il n’a pas de contact direct avec la forme pharmaceutique, mais est destiné davantage à renfermer l’ensemble des éléments nécessaires à la prise du médicament (forme pharmaceutique elle-même, notice, divers accessoires comme une cuillère ou un compte-gouttes, etc.).

Son rôle est donc d’assurer la protection des médicaments jusqu’à son utilisation effective contre les agressions externes (humidité, température, lumière, chocs, etc.).

Exemples : papier, boîte cartonnée, etc.

  • Le conditionnement tertiaire

Ce type de conditionnement concerne surtout le groupage et l’expédition des produits vers les divers établissements comme les pharmacies ou les établissements de santé.

Il s’agit d’un suremballage destiné à une meilleure manutention et stockage du produit.

Exemples : caisse carton, carton, film étirable, caissons, etc.

De nos jours, l’industrie pharmaceutique ne cesse d’innover en matière de conditionnement de médicament afin de fournir un produit qui soit de plus en plus pratique et facile à utiliser à l’instar des ampoules buvables.

Quelles informations doivent figurer sur le conditionnement de médicaments ?

Pour garantir le bon usage du produit et la sécurité d’utilisation par le patient, le conditionnement de médicament doit obligatoirement faire mention de certaines informations selon la réglementation européenne.

Dans cette optique, doivent être précisés :

  • Le nom du médicament et sa dénomination commune internationale ;
  • Le dosage ;
  • La forme pharmaceutique : orale (comprimé, poudre en sachet, gélules…), dermique (à appliquer sur la peau), injectable (comme l’insuline), etc.
  • Les effets thérapeutiques ;
  • Les informations à connaître avant de prendre le médicament (contre-indications, effets secondaires, interactions médicamenteuses, etc.) ;
  • Les instructions pour la prise du médicament (durée, posologie, fréquence, etc.) ;
  • Les réflexes à avoir en cas de surdosage ;
  • Les informations particulières relatives à la conservation du médicament (température, taux de luminosité).

Pourquoi le conditionnement de médicaments est important ?

Au même titre que les autres étapes – qui de façon combinée permettent de former le médicament dans son ensemble – le conditionnement de médicament fait partie intégrante du dossier de l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Et pour cause :

  • Il constitue le contenant principal du produit (conditionnement primaire) ;
  • Il renferme tous les éléments nécessaires au bon usage du produit (médicament lui-même, préparation du médicament, notice d’utilisation) ;
  • Il protège contre les éléments extérieurs comme les chocs, la lumière, etc.
  • Il conserve le produit dans des conditions adéquates ;
  • Il assure l’intégrité du médicament et garantit le fait qu’il soit consommable grâce à la date de péremption.
  • Il facilite et garantit la prise de doses prescrites pour éviter tout risque de contamination ou d’overdose.
A qui faire appel pour proposer l’organisation du processus de production ?
Gestion de stock : comment calculer le ration de rotation des stocks ?